Prier avec la Bible (6) – 1 Thess 3

Prier avec la Bible (6) – 1 Thess 3

Dave Brander
11 / 11 / 19

La Bible recèle des prières de Jésus, de Paul, de Jean, de David, de Moïse, d’Anne, la mère du prophète Samuel, de Marie et beaucoup d'autres encore. Cette série vise à nous aider à redécouvrir ces prières bibliques. Elles peuvent inspirer notre vie de prière et nous encourager à réaligner nos prières. 

Quelles actions de grâces nous pouvons rendre à Dieu à votre sujet, pour toute la joie dont nous nous réjouissons à cause de vous devant notre Dieu ! uit et jour, nous lui adressons de très instantes supplications, afin de voir votre visage et de suppléer à ce qui manque à votre foi. Que Dieu lui-même, notre Père, et notre Seigneur Jésus, aplanissent notre chemin jusqu'à vous ! Que le Seigneur fasse abonder et déborder votre amour les uns pour les autres et envers tous les hommes, à l'exemple de celui que nous avons pour vous ; qu'il affermisse vos cœurs pour qu'ils soient sans reproche dans la sainteté devant Dieu notre Père, à l'avènement de notre Seigneur Jésus avec tous ses saints ! (1 Thess 3,9-13 Colombe) 

Prière non-stop
Paul avait fondé personnellement l'église de Thessalonique (cf. Ac 17, 1-9). Quand les Juifs se sont retournés contre la nouvelle communauté, considérée comme hérétique, l’apôtre dut laisser toute son œuvre en plan. Il quitta donc la ville et se rendit à Athènes en passant par Bérée. Loin d’oublier Thessalonique, Paul ne cessait de penser à elle. Allait-elle survivre à la persécution? Etait-elle peut-être déjà dissoute? Il fallait qu’il sache!

"C'est pourquoi, comme nous ne pouvions plus le supporter, nous avons décidé de rester seuls à Athènes, et nous avons envoyé Timothée, notre frère et collaborateur de Dieu dans l'Évangile du Christ, pour vous fortifier et vous consoler, à cause de votre foi que personne ne serait stupéfait dans ces souffrances. (1 Thess 3:1-3)

Timothée revient plus tard vers Paul, porteur de bonnes nouvelles: l'église n'est pas tombée. Son poulain lui raconte la foi et l'amour des croyants de Thessalonique (cf. 1 Thess 3, 6). Paul est soulagé. Néanmoins, il veut absolument revenir lui-même en visite. C’est l’objet de sa prière «de jour comme de nuit», une prière quasiment continuelle.

La prière régulière et persévérante a une longue tradition dans la Bible. Au désert, déjà, les sacrifices étaient offerts dans le tabernacle chaque matin et chaque soir. Dans le temple, on priait même la nuit (cf. Ps 134). Dieu nous appelle à prier jour et nuit pour Jérusalem (Ésaïe 62,6). Et Jésus lui-même appelle ses disciples à appeler Dieu «toujours»  et «jour et nuit» (cf. Lc 18,1.7).

Paul prie sans cesse pour l’Eglise. Il donne ainsi un exemple de ce qu'il attend des Thessaloniciens : «Priez sans cesse !» (1 Thess 5:17). Dieu attend la même chose de nous.

Quelle leçon à tirer pour notre vie de prière? Il ne s'agit pas de temps de prière [in sich abgeschlossenen], de rituels à accomplir à certains moments de la journée. La prière doit emplir notre quotidien, de jour comme de nuit, pendant le travail et les loisirs, seul et en société (avec les autres). Elle imprègne toute la vie. Des temps de prière à heure fixe sont là comme un tremplin vers un but plus élevé encore: un style de vie priant.

Vers l'intérieur et vers l'extérieur
Pour quoi Paul prie-t-il? Encore une fois, pour l’amour : «fasse abonder et déborder votre amour les uns pour les autres et envers tous les hommes». L'amour des Thessaloniciens doit augmenter dans les deux directions, vers l'intérieur et vers l'extérieur.

a) Ils doivent être rendus capables de s'aimer les uns les autres. Deux chapitres plus tard, l'apôtre précise comment il se représente une église aimante :

  • Ils honorent les dirigeants de l'église (5:12)
  • Ils veillent à la paix commune (5,13)
  • Ils redressent le désordre (5:14)
  • Ils réconfortent les anxieux (5:14)
  • Ils prennent soin des faibles (5:14)
  • Ils sont patients avec tous (5:14)

Ainsi l'amour devient concret. Il se manifeste dans la vie de la communauté. Cela requiert la prière. L’amour naît et croît de la prière.

b) l’amour ne doit pas seulement augmenter dans l'église. Les Thessaloniciens doivent pouvoir aimer tous les hommes, jusqu’à ceux qui les harcèlent et les traînent au tribunal (cf. Ac 17, 6-9). Ils ne doivent pas rendre la haine pour la haine, mais bien l’amour pour la haine. Sans la prière, c'est tout à fait impossible.

Les regards sur l'éternité
«…qu'il affermisse vos cœurs pour qu'ils soient sans reproche dans la sainteté devant Dieu notre Père, à l'avènement de notre Seigneur Jésus avec tous ses saints !» - c’est typique des prières apostoliques. L'accent ne porte pas sur l'ici et maintenant, mais sur l'éternité. L'amour des Thessaloniciens doit augmenter - non pas pour qu'ils puissent vivre une vie épanouie sur cette terre, mais qu'ils soient prêts quand Jésus reviendra.

Dans l’assemblée de Thessalonique, le retour de Jésus était au centre de désaccords et de disputes (cf. 1 Thess 4,13-5,11 ; 2 Th 2,1-12). Diverses théories circulaient sur le «quand» et le «comment», qui ont jeté le trouble entre les frères. Les cœurs des membres de l'église n'étaient plus fermes.

Paul répond à ce besoin de deux manières : par des rappels, d’abord (autrement dit, l’enseignement) et en priant que leurs cœurs redeviennent fermes dans l'amour. L'enseignement et la prière sont nécessaires. L'un n'exclut pas l'autre.

Leçons pratiques :

  • Priez sans cesse - mais pas dans un sens rituel ou même religieux. Il ne sert à rien de «répéter sans fin les mêmes choses, comme les païens» (Mt 6, 7). Mais que la prière devienne votre style de vie. «La prière n'est pas tout, mais sans prière, tout ne mène à rien», disait Johannes Hartl.
  • Priez pour qu’il y ait plus d’amour. A quoi ressemblerait votre église si elle était remplie d'amour à l'intérieur et à l'extérieur ? Priez pour que l'amour devienne concret : qu'une culture de l’honneur réciproque émerge et que l'Eglise soit remplie de paix. Priez pour que l'amour de l'Eglise déborde sur et vers la société.
  • Résistez aux fausses doctrines dans la prière. L'église de Thessalonique était confuse quant au retour de Jésus. Dans votre église, c'est peut-être un autre sujet qui agite les chaumières. Peut-être n'êtes-vous pas en mesure de l'enseigner. Mais vous pouvez certainement prier !