session d'été

session d'été

06 / 06 / 19
Politique et administration

La session d’été des chambres fédérales a lieu jusqu’au 21 juin prochain. C’est une session technique qui s’annonce, sans dossiers brûlants et qui doit permettre de boucler certains dossiers avant les élections de cet automne.


Prions pour:

  • l’accord-cadre avec l’union européenne qui sera rediscuté, notamment avec le fameux milliard de cohésion, une des manières par lesquelles notre pays participe «quand même» au fonctionnement de l’Union européenne. L’Europe est l’objet des plus grandes tensions politiques en Suisse depuis plusieurs années et nous n’en sommes pas encore au bout. Prions qu’une voix de compromis puisse être trouvée qui garantisse l’essentiel, à savoir d’un côté la spécificité de la Suisse (autrement dit: sa vocation au cœur du continent) et de l’autre les nécessités d’ordre économique. Prions pour une solution suffisamment bonne que le Parlement et les négociateurs puissent ensuite porter avec confiance, courage et fermeté.
  • quatre initiatives populaires vont être proposées et d’après les observateurs avertis, probablement rejetées, notamment sur la transparence des lobbyistes, le congé paternité ou les pesticides de synthèse. Prions ici que les bonnes questions soulevées et portées au Parlement soient entendues (certaines le sont déjà sous forme de contre-projets des chambres). Remercions le Seigneur pour la vitalité de notre démocratie et toutes les compétences nécessaires (et rassemblées) qui la rendent possible.
  • Le 14 juin a lieu la Grève des femmes. Cet événement ne fait pas partie des sessions parlementaires, mais nous l’incluons dans cette lettre de prière à cause de son importance stratégique. Tout l’enjeu est ici pour l’Eglise et les chrétiens de trouver leur juste voix, celle du féminisme biblique qui valorise plus que tout la complémentarité des sexes, joyau de la création et ne pas céder à l’esprit révolutionnaire qui préside au féminisme actuel et veut remplacer la figure du Père par celle de l’Etat. Plus profondément que ça, nous devons prier pour les foyers chrétiens, qu’hommes et femmes, enfants du Père, puisse exprimer avec toute la grâce et la clarté possible la puissance de leur vocation respective.