Un renfort pour la communication en Suisse romande

Un renfort pour la communication en Suisse romande

Joël Reymond
06 / 06 / 19

Joël Reymond a rejoint notre équipe de communication ce printemps. Journaliste de formation, il travaille également pour la presse régionale et les églises de francophonie : il est la «plume» de plusieurs pasteurs et autres responsables qui ont publié ces dernières années. Père de cinq enfants, il vit à la Vallée de Joux, une région périphérique qui a, en même, toujours joué un rôle plus grand qu’elle-même, aussi bien économiquement que religieusement.

S’il est attaché à sa vallée d’altitude, terre horlogère, dans laquelle sa famille est établie depuis sept siècles, il tient à relever qu’il a posé le pied dans chacun des 23 cantons du pays, notamment lors de tours à vélo. «J’étais étudiant, fauché, c’était un super moyen de s’offrir des vacances tout en découvrant mon pays. J’ai remonté toute l’Engadine depuis Scuol, pour vous dire, ce qui fait que lorsque Prière pour la Suisse nous parlait des quatre villes qui sont autant de “portes” pour nos quatre régions linguistiques, dont Scuol pour le romanche, eh bien je situais très bien les lieux dans ma tête…».

Géographie spirituelle mis à part, qu’est-ce qui l’a amené à rejoindre Prière pour la Suisse ? La volonté de prêter son concours à une œuvre portée par un souffle étonnant et qui travaille à l’échelle nationale. «Prière pour la Suisse a acquis un statut intéressant ces dernières années, avec une spiritualité de réveil et de combat spirituel. Je suis frappé de la passion qui s’y exprime ! Je me réjouis de voir ce développement se poursuivre, au service d’une mobilisation de nos églises». Joël Reymond relève également les options «courageuses» que l’organisation a prises ces dernières années : proche du milieu messianique, Joël Reymond salue par exemple la détermination de Prière pour la Suisse à se tenir aux côtés d’Israël et à prendre garde à ce que Dieu opère au travers de ce pays et de ce peuple.