LE NOUVEAU COMMENCEMENT À SAINT-LOUP

LE NOUVEAU COMMENCEMENT À SAINT-LOUP

Anne-Lise Sprunger
22 / 03 / 19

Le Seigneur est Maître du temps et des saisons. En dirigeant une œuvre ou toute mission que Dieu nous confie, il est important de comprendre la saison dans laquelle elle se situe. Nous chercherons à voir quel est le projet de Dieu. Nous utiliserons les bons outils pour travailler la terre et si nous sommes en hiver, nous ne nous attendrons pas à cueillir des fleurs.

C’est ce que nous venons de vivre à Saint-Loup ces six dernières années. Le leitmotiv de cette longue saison hivernale fut Passage de l’ancien vers le nouveau. Aujourd’hui nous sommes entrés dans un nouveau printemps avec une vision claire de ce que Dieu souhaite accomplir dans ce lieu pour les générations à venir. Le libellé de la vision adoptée en novembre dernier par toutes les instances de Saint-Loup se lit ainsi: Saint-Loup un lieu mis à part, de vie communautaire, où rencontrer le Christ, être accueilli et restauré, afin d’aller et témoigner de son amour, par le Saint-Esprit. Prendre soin de terminer une saison et nous laisser conduire vers un nouveau commencement nous a enrichis de deux éléments essentiels : laisser mûrir la vision dans nos cœurs ; oser faire des choix décisifs qui nous conduiront vers une recréation de notre mission. Ce temps fut déterminant pour conduire Saint-Loup dans un véritable tournant.

Comment vivre un commencement? Sur la base de notre expérience je perçois deux éléments essentiels qui nous établiront dans des conditions favorables de mise en œuvre.

Désirer une seule chose : voir le plan de Dieu s’accomplir et en faire notre prière
David a écrit ces mots : Je demande à l’Éternel une chose, que je recherche ardemment. Ce désir ardent exprimé par David peut être entendu comme une envolée poétique. Mais en réalité il y a beaucoup de mordant dans cette attitude de cœur! Un désir suscité par Dieu et conduit par l’Esprit peut devenir tranchant, autant pour celui qui porte la vision que pour ceux qui sont appelés à y entrer. Le désir de voir ardemment le plan de Dieu s’accomplir c’est ce qui finalement pèsera dans les prises de décisions et par conséquent le devenir. Lorsque nous sommes porteur d’une vision, en position de responsabilité, avec pour mandat de faire revivre ce qui est au point mort, les défis et les enjeux sont nombreux. Quelle est la pesée d’intérêt? Où se situent les craintes, les tensions? Qu’en est-il de l’espérance? Que faire des dysfonctionnements? Allons-nous répéter les erreurs du passé? Comment se relever de notre faiblesse? L’ardent désir de voir le plan de Dieu s’accomplir a du mordant, comme un vent d’hiver. Il participe à nous émonder, nous former et nous transformer afin de porter encore plus de fruits. La place est donnée à Dieu afin d’assainir le passé pour entrer avec clarté dans la nouvelle saison qu’il nous propose.

Être connecté à la souche
Inscrire un commencement dans le continuum d’une histoire apporte beaucoup de sens et de force, à l’image de la marche de Dieu avec son peuple Israël. Pour notre part nous avons le privilège d’inscrire les pas qui dessinent l’avenir, à la suite de ceux qui nous ont précédés, hommes et femmes de foi. Grande est la richesse de connecter une vision aux bénédictions héritées de nos pères, comme à une souche qui donne de nouveaux bourgeons. Par exemple cette phrase de Louis Germond, fondateur de la Communauté, qui est devenue une devise pour nous aujourd’hui. En 175 ans d’histoire, elle a fait ses preuves. Dès l’origine, on avait marché par la foi: la méthode s’était révélée trop bonne pour que l’on fût tenté d’en changer.

Anne-Lise Sprunger
Passionnée par Jésus, Anne-Lise lui a consacré sa vie depuis de nombreuses années. Ce qui la motive le plus ? Voir des vies et des situations transformées, devenir des ”évangiles personnifiés” pour la gloire de Dieu. Infirmière de profession, Anne-Lise a accompagné de nombreuses personnes en souffrance. Actuellement elle est responsable du ministère à la Montagne de prière de Saint-Loup. Son mandat principal est de conduire ce ministère de la Communauté des diaconesses dans la vision reçue et d’œuvrer à son développement.

Anne-Lise aime les défis qui sont autant d'occasions pour elle d'apprendre du Seigneur et des autres, de rester dans une marche dynamique à la suite du Christ.