Cantons

un peu d’histoire 

 

Des particularismes venus de l’histoire

Le canton de Fribourg est empreint de sa forte tradition catholique, et on y trouve un nombre important de couvents et de cloîtres, qui servent notamment de centres de prière, d’adoration, de renouvellement et aussi de diaconie et de missions. Par exemple, les Dominicaines à Estavayer prient Dieu chaque jour depuis 1316 déjà. On connaît tous le fromage de Gruyère, fabriqué depuis 1602. Les costumes folkloriques, le jodel et le folklore sont très appréciés (montée à l’alpage et désalpe, fête internationale du folklore, etc.). Les vieilles villes de Fribourg, Morat, Romont et Gruyères sont restées intactes.

Modeste et retiré

Fribourg n’est pas un canton de superlatifs, avec des attractions spectaculaires ; ses charmes sont ses nombreuses beautés cachées. Depuis toujours peu densément peuplé, avec une population encore travailleuse et modeste de nos jours, l’on y trouve beaucoup de ressourcement et de silence (il se trouve aussi sur le chemin de St. Jacques). 

Un canton à la frontière des langues

Fribourg s’est toujours trouvé à la frontière des langues et est le premier canton de la Confédération avec une population parlant allemand et français. Le multilinguisme et les diverses cultures s’y marient. Depuis quelques décennies, une tendance nette vers l’ouverture se dessine (ville de ponts, nombreux étrangers à l’université, le multilinguisme est un facteur de site positif).

 

Contact

Réseau de prière FR
Tél 026 493 01 50
fribourg(at)priere.ch

http://fr.p24h.ch/