Zug

Un peu d’histoire

 

Le cloître de Frauenthal, 1231

Depuis 1231, une communauté monastique vit au Frauenkloster. Se tourner vers Dieu, se rencontrer soi-même et vivre en communauté, voici les préceptes de vie des Cisterciennes. En 1386, le conseil et les bourgeois de la ville de Zoug ont accordé des droits de bourgeoisie au couvent de l’église de Frauenthal. À cette fin, le cloître payait « 20 bons florins d’or ». Dès le 16ème siècle, ce sont des lebkuchen que les sœurs devaient offrir aux magistrats chaque Nouvel An pour la « protection et couverture » accordées. La coutume survit de nos jours : depuis 1984, le Conseil d’État zougois honore chaque année les habitants qui se sont engagés pour le bien commun en leur offrant de délicieux lebkuchen de Frauenthal.

Le couvent de Heiligkreuz, 1862

En 1862, des Bénédictines ont fondé le couvent de Heiligkreuz. Une école fut construite en parallèle. Le succès ne se fit pas attendre : en 1865, le Conseil d’État du canton de Zoug reconnut l’institut. On y créa divers séminaires de formation d’enseignantes pour tous les degrés. Les sœurs fournissaient aussi un travail important dans les hôpitaux et les homes. Les activités en dehors du couvent ont diminué ces dernières années, les autorités publiques reprenant de nombreuses tâches dans les domaines de la formation et des soins qui étaient jadis l’apanage des sœurs. Celles-ci prient aujourd’hui encore pour des demandes personnelles que l’on peut leur faire parvenir par e-mail.  

L’association de diaconie Ländli, dès 1911

En 1911, la doctoresse allemande Minna Popken reprit l’établissement thermal Ländli. En 1923, trois sœurs fondèrent l’association suisse de diaconie. En 1926, l’infirmière Wilhelmine Pohlmeier déménagea avec quelques sœurs du Wartburg à Oberägeri et reprit l’établissement thermal Ländli. Depuis 1951, l’association de diaconie Ländli est une œuvre indépendante au sein des églises réformées suisses. Les sœurs assurent désormais avec des collaboratrices et collaborateurs civils diverses tâches sociales, pédagogiques et pastorales. L’objectif suprême de tous ces services est de vivre et témoigner de l’Évangile de Jésus-Christ en parole et en actes. Les sœurs du Ländli prient toujours beaucoup, et notamment pour le canton de Zoug.

 

Porte-drapeau cantonal

Ursula Lunt

zug(at)gebet.ch

079 656 64 85

Site Internet : zugerhimmel - home