Les personnes migrantes appellent à la prière

Les personnes migrantes appellent à la prière

Annette Walder
20 / 02 / 17

Depuis le début de mon engagement en 2011 dans le comité de la Journée Nationale de Prière, j’ai eu à cœur que nos frères et sœurs migrants puissent également y participer. Depuis le nombre des participants ne cesse de grandir, chaque année.

Le 7 janvier 2017, la communauté tamoule de Zürich, sous la direction du pasteur Anthony Josef, nous a invités à participer à une journée de prière. Le thème de la journée, en accord avec le jubilé de la Réforme, furent les paroles de Martin Luther : „Les intercesseurs sont comme des colonnes qui portent le toit du monde. “ Le fait que les personnes migrantes et les Suisses soient présents en nombre équilibré, m’a beaucoup réjouie. Il est incontestable que nous sommes une bénédiction les uns pour les autres !

Lorsque le peuple d’Israël était dans un pays étranger, il a souvent été averti : „Recherchez la paix de la ville où je vous ai déportés et intercédez auprès de l’Eternel en sa faveur parce que votre paix dépendra de la sienne. “ (Jér 29,7). Nos frères et sœurs migrants considèrent également comme un devoir important qu’ils prient pour leur lieu de résidence (dans ce cas la ville de Zürich), de sorte que la volonté de Dieu s’accomplisse et qu’eux soient bénis avec nous.

Je remercie Dieu de pouvoir constater, dans tout le pays et dans tous les domaines, ce développement prometteur : le Corps de Christ se rapproche de plus en plus. Alléluia!